3.20€

New : SATIE E. : Gnossienne n°1SATIE E. : Gnossienne n°1

Clarinette et piano

A l'origine pour piano, les transcriptions des Gnossiennes proposées par l'Oiseau d'Or font appel à différents instruments choisis selon la nature de chacune des mélodies : la clarinette pour la première Gnossienne, la flûte pour la seconde, le violon pour la troisième.

La série des Trois Gnossiennes d'Erik Satie date de l'année 1890 ; ce sont des pièces déjà très originales d'un compositeur âgé de 24 ans seulement.
Musique quasi immobile qui semble ne jamais devoir s'interrompre : un rythme d'accompagnement parfaitement régulier, un déroulement de la ligne mélodique constitué de quelques mélismes simplement juxtaposés et repris. La structure est très éloignée des habituelles formes classiques ou romantiques : sans développement ni variation. De plus, la première Gnossienne est fortement répétitive.

Fréquentes dans les partitions de Satie, d'énigmatiques annotations sont placées tout au long de la portée : "très luisant", "questionnez", "du bout de la pensée", "postulez en vous-même", "pas à pas", "sur la langue". A l'interprète d'en faire... ce qui peut !
Titre étrange (tout comme les Gymnopédies datant de la même époque) : le terme gnossienne évoque l'Antiquité grecque, très en vogue en cette fin de XIX° siècle.
Une musique toute simple qui a fait dire à Jean Cocteau qu'elle "va toute nue".

Par commodité, pour ces transcriptions destinées à deux instrumentistes, l'éditeur a - irrespectueusement - ajouté des barres de mesure, absentes dans la version originale pour piano seul.

3 pages : the download includes the score (2 pages) and a separated part for clarinet (1 page).


Download:

Reviews
Manufacturers
Quick Find
 
Use keywords to find the product you are looking for.
Advanced Search
Contact
Logos de solution PayPalObtenir Adobe Reader
0 items
Languages
Français English
Share Product
Share via E-Mail Share on Facebook Share on Twitter Share on Google Buzz