24.60€

CONTE MUSICAL : Jean la Chance

Voix d'enfants et ensemble instrumental (ou piano)

Jean la Chance est un conte musical de Michel MATHIAS, paroles d'après Grimm.
D'une durée de 40 minutes environ, ce conte musical est prévu pour un chœur d'enfants, plusieurs enfants récitants (ou récitants adultes) et un ensemble instrumental (flûte, clarinette, cor, percussions et cordes - en quintette ou en orchestre). Une réduction piano de l'ensemble instrumental facilitera l'apprentissage et permettra éventuellement une production à moindre frais. Divisé en 20 numéros, la partition alterne les chœurs à l'unisson, quelques chœurs à 2 et 3 voix, des canons, des chœurs parlés, des sketchs. Très chantant, l' apprentissage est facile, bien adapté aux enfants de CM1 et CM2 de l'école élémentaire et à la classe de 6ème du collège ainsi qu'aux chorales et maitrises et aux chœurs de conservatoires et écoles de musique.
Plusieurs supports sont proposés : pour les enfants, un livret comprenant le texte complet mais aussi des "calligrammes" permettant un travail collectif d'invention, quelques thèmes sur portée et des illustrations ; une partition chant seul pour les enseignants et professeurs de musique en charge des apprentissages ; une partition chant et piano pour les répétitions d'ensemble ; la partition conductrice, textes, chant et instruments, pour le chef responsable de la réalisation finale.

Partition conductrice (129 pages) 45,40 €
Partition chant-piano (56 pages) : 24,60 €
Partition chant seul (22 pages) : 13,15 €
Livret (16 pages) : 8,70 €
Pour choisir la partition ou le livret que vous désirez, sélectionnez le format au bas de cette page.

Matériel d'orchestre : en location. Contactez-nous.


Collectivités : mandats administratifs acceptés. Cliquez ici : Bon de commande collectivité


PRÉSENTATION PAR NUMÉRO

Jean

1. OUVERTURE

Pièce instrumentale d’introduction d’un caractère joyeux. L'ensemble est composé d'une flûte, d'une clarinette et d'un cor, avec percussions et cordes.

2. MON BON MAITRE, sketch
Jean prend congé de son maître qu’il a servi pendant 7 ans. La "partition" a la forme d’un calligramme que les participants auront eux-mêmes à mettre en forme sonore : dialogues, chœurs parlés. Trois personnages : Jean, le maître et la foule (le chœur) qui apporte son commentaire.

3. CHANSON DE LA CHANCE, chant à récapitulation
Cette chanson témoigne de la bonne humeur et de l’optimisme de Jean (1 voix, avec terminaison facultativement à 3 voix) : la chance est avec lui, il est "né coiffé". Pour l’heure, Jean est satisfait du salaire que son maître lui a donné en remerciement de son service de sept ans : un lingot d’or !

Jean

4. EN UNE JOURNÉE, marche
Jean se met en marche pour retourner chez sa mère, son lingot sur l’épaule (1 voix) : c’est le début d’un voyage à pied qui doit durer une journée entière. Mais, la fatigue se fait bientôt sentir : "ce lingot, sur le dos, mais ça pèse des kilos !" … Jean soupire... ralentendo poco a poco.

5. LE CAVALIER, gigue
Canon à deux parties, parlé et bruiteux (clappement de langue et percussion pour les pas du cheval ) : un cavalier, quelque peu hautain, interpelle Jean qui répond, découragé. Petites phrases d’annonce en voix off pour une bonne compréhension des événements.

6. CHANSON DE LA CHANCE, chant à récapitulation
Retour de l’air initial pour cette nouvelle satisfaction de Jean. Il vient de faire une bonne affaire, l’échange du lingot d’or contre un cheval, bien plus pratique pour avancer ! Il s’agit d’un chant à récapitulation qui sera repris tout au long du conte, pour faire régulièrement le point sur la situation de Jean et marquer son indéfectible optimisme.

Jean

7. AU PAS, HUE ! interlude
Premiers essais équestres de Jean (canon à 3, singulièrement impair, parlé et bruiteux) qui se terminent rapidement en catastrophe : une chute terrible !

Jean

8. LE LABOUREUR, chant de métier et complainte
Voici un laboureur qui relève Jean et le réconforte. On entend un chant de labour, (une "grande"), intercalé puis superposé à une complainte, celle de Jean plein de bosses. Le chœur est alors formé en deux groupes dont les voix se combinent en un libre contrepoint ponctué par le meuglement d’une vache (au cor).

9. CHANSON DE LA CHANCE, chant à récapitulation
Seconde bonne affaire de Jean : le cheval contre la vache ! Nouvelle récapitulation : l'ensemble instrumental ponctue musicalement les événements (scintillement de l'or aux windchimes, galop du cheval aux woodblocks, meuglement de la vache au cor…)

Jean

10. MERCI POUR TON LAIT, marche
Et voilà Jean reparti, maintenant accompagné d’une vache : mais la marche a toutes les raisons de ralentir à nouveau, d’autant plus que "les midi vont sonner" et que le soleil chauffe, sans parler de l'odeur de l'animal.

11. OH ! QUELLE CHALEUR, sketch
Heureusement, "le mal n’est pas sans remède". Le sketch met en scène Jean, aux prises avec son animal laitier, dialogue parlé sur fond musical. Plusieurs tentatives pour traire la vache, nouvelle catastrophe. Un paysan conciliant qui passe propose un échange : la vache contre un cochon bien gras. L’action est commentée par l’orchestre.

Jean

12. CHANSON DE LA CHANCE INTERROMPUE
À peine Jean a-t-il le temps de se réjouir qu’il entend de grands cris…

13. AU VOLEUR ! triple chœur
Nouveau calligramme en guise de partition, à mettre en forme sonore par les participants. Trois groupes dans en caractère agitatissimo, chœurs parlés et/ou solistes. On cherche un voleur de cochon, cris de la foule, peur de Jean. Heureusement, passe par là une bonne âme qui propose de céder son canard contre le cochon volé.

14. CHANSON DE LA CHANCE, chant à récapitulation
Ouf ! Voilà Jean hors de danger : décidément, il a partout de bons amis : "pour de la chance, c’est de la chance". Scintillement de l'or, galop du cheval, meuglement de la vache, grognement du cochon, caquettement du canard…

Jean

15. ET IL MARCHE, JEAN, interlude
Courte pièce instrumentale dont la musique est un souvenir de la marche. Quelques interventions parlées en voix off. Jean arrive bientôt dans un village, "et voilà ce qu'il entend".

16. LE REMOULEUR, chant de métier en canon
La musique d'une meule qui tourne, la chanson d'un rémouleur heureux. Travail de composition pour… le chef. Il va falloir trouver la solution de ce canon à combiner avec les quinze courtes séquences instrumentales et les phrases de dialogue proposées.

17. CHANSON DE LA CHANCE, chant à récapitulation
Le lingot d’or, le cheval, la vache, le cochon, le canard, une pierre à meule qui devrait rapporter beaucoup d'argent : décidément, que des bonnes affaires !

Jean

18. EN FIN DE JOURNEE, marche
Le soir va bientôt tomber ; il faut encore marcher… Mais la meule pèse sur le dos ! Heureusement, voici un puits pour se désaltérer : "un peu d’eau fraîche, ce sera bon !".

Jean

19. LE PUITS, berceuse
Jeu d’écho - voix chantées, chuchotements, bouches fermées - sur une musique transparente, aquatique. Harmonies de neuvièmes, doux trémolo de cordes, vibraphone. C’est une berceuse, tranquille comme le sera bientôt l’esprit de Jean, car la pierre à meule, par inadvertance, tombe au fond du puits. Délivrance de Jean, désormais léger !

20. CHANSON DE LA CHANCE, chant à récapitulation
Ultime et complète récapitulation, en guise de final, de l'or à l'eau du puits. Jean, léger et tout à fait heureux s'en va chez sa mère.

Jean

Options :

Sélectionnez le format :

Avis des clients

Compositeurs
Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée
Contact
Logos de solution PayPalObtenir Adobe Reader
vide
Langues
Français English
Partager un produit
Partager par Mail Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz